•  

     

    Canicule

     

     

     

    Lorsqu'il fait vraiment trop chaud
    Que peut faire l'humanité toute entière?
    Se terrer à l'abri en humidifiant sa peau,
    Boire beaucoup et éviter les rayons de Lucifer.

    Tout se dessèche en plein soleil rayonnant,
    la verdure comme l'homme souffre de la chaleur
    Mais personne n'y peut rien,il faut être patient
    Et attendre sans effort que le ciel pleure.

    Les jardins meurent sous la puissance du feu,
    Les fleuves et les rivières sont sur la sellette,
    La privation est alors de rigueur imposée par les cieux,
    la meilleure tenue n'est autre que celle de soubrette.

    la chaleur oblige alors à se dévêtir,
    S'allonger à l'ombre du grand meurtrier
    En bronzant sur le sable,véritable grill à rôtir
    D'ou de nombreuses victimes brûlées.

    Quant au travail,il faut attendre la nuit
    Mais hélas dans l'obscurité l'homme s'endort
    préférant une légère brise pour arroser le persil,
    l'amour nécessite beaucoup d'énergie,alors!



                                                pour  rire


     

     

     


    3 commentaires
  • horloge





    L’amitié est comme un cœur
    Où l’on se réfugie parfois
    Où l’on trouve un peu de bonheur
    Lorsque l’on a perdu la foi

    Un cœur se brise
    Sous le poids du chagrin
    L’amitié la reprise
    Et il n’y parait plus rien

    L’amour est un sentiment
    Que l’on ressent un jour
    Il arrive fort et puissant
    Conservez- la toujours

    Un cœur est fragile
    Et il peut saigner abondamment
    Si on ne prend pas garde à ce que ses fibres
    Ne se rompe sous le poids du temps

    Ne pleure pas sur un amour perdu
    Ne pense qu’à demain
    Si tu veux être heureux
    Suis ton chemin

    Surement un jour viendra
    Où à ton tour
    Tu rencontreras
    Le grand amour


    3 commentaires
  • Accueil


    2 commentaires
  • Accueil
    Par un hasard,
    Un beau matin
    Dans mon jardin

    Tu es éclose
    Je t'ai cueillie
    Paupières mi-closes.
    Tu ressemblais à mon destin.

    Tu as changé mon univers,
    Je t'ai cueillie
    Toi tendre rose,

    Et dans mon cœur brule la flamme.
    Quel beau chemin.
    Tourne la page l'amour sans fin
    C'est pour demain

    2 commentaires
  • Accueil

    tiens, ça ressemble à la semaine dernier grimace comprise!!!

    Bonne journée!!!


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique